CAN Féminine 2016: les propos d'avant de Cameroun-Zimbabwe - Totalfoot24.com

CAN Féminine 2016: les propos d’avant de Cameroun-Zimbabwe

Shradeck Mlauzi (sélectionneur du Zimbabwe)

Nous continuons de penser que nous pouvons faire mal à l’équipe du Cameroun. Nous restons positifs malgré la défaite contre l’Egypte. Notre prestation est liée à notre préparation. Nous avons juste fait deux matches de préparation et c’est insuffisant. Vous vous êtes rendus compte que nous avons du mal à gérer les quinze dernières minutes. Nous n’avons pas eu la préparation souhaitée. Nous avons débuté notre préparation le 09 novembre. Vous avez remarqué que les équipes bien préparées achèvent moins péniblement leur match. Les lacunes observées, notamment contre l’Afrique du Sud, ne l’auraient pas été si on avait eu le temps de préparation nécessaire. Mais contre le Cameroun, ce sera un autre match et on espère y arriver.

Talent Itai Mandaza (capitaine du Zimbabwe)
Nous étions très déçues après l’Egypte. Dans les compétitions comme celles-ci le facteur chance est important. Nous n’en avons pas eu jusqu’ici. J’espère que contre le Cameroun, nous allons rectifier le tir et remporter les trois points.

Enow Ngachu (sélectionneur du Cameroun)
Contre le Zimbabwe ce sera un match très sérieux. Souvenez-vous que c’est le Zimbabwe qui nous avait barré la route des Jeux Olympiques et nous comptons bien prendre notre revanche. A l’exception de Raïssa suspendue, nous allons aligner une équipe conquérante qui peut nous faire gagner car notre objectif est de remporter tous nos matches. Pour le moment, seul le Cameroun est qualifié et lorsqu’on prend part à une telle compétition, on doit être prêt à rencontrer n’importe quelle équipe, le Zimbabwe comme n’importe quelle autre.
Notre staff médical s’occupe bien des joueuses pour qu’elles soient toujours au top. Il n’y a pas de blessées dans l’effectif. En ce qui concerne Gaëlle Enganamouit, elle a été blessée pendant longtemps. Elle a repris la compétition quelque temps seulement avant la CAN et a livré 4 matches pour 4 buts. Nous travaillons avec elle pour qu’elle puisse donner le meilleur d’elle-même.

Raïssa Feudjio (milieu de terrain du Cameroun)
Je ne suis pas contente d’avoir pris deux cartons. J’aurais aimé jouer mais je reste concentrée et j’essaie de motiver au mieux mes coéquipières pour qu’on remporte le match, même si je resterai dans les gradins. Il n’y a pas de raisons d’être inquiet pour ma santé. Les bandages que vous avez vus n’ont pas impacté mes performances. Ces bandages ont été posés par les médecins. Je pense et je sais que je serai au top pour la demi-finale. Je voudrais rassurer tout le monde que celles qui joueront sont capables de faire le job. Même si je ne suis pas sur l’aire de jeu, je serai là parmi les 22 pour pousser mes coéquipières à la victoire.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *