Cameroun MTN Elite 1 : Le jeu et les enjeux à 10 journées de la fin. - Totalfoot24.com

Cameroun MTN Elite 1 : Le jeu et les enjeux à 10 journées de la fin.

camerounsports.info

Le championnat s’anime entre la course pour le titre de Champion et la survie pour éviter l’enfer de la Ligue 2.  Alim Anas Fadil, observateur averti de la MTN Ligue 1 camerounaise de prononce sur les chances des uns et les autres.

Mission impossible pour Lion blessé ?

lion blessé

Lion blessé de Foutouni

On peut commencer maintenant avec LION BLESSÉ qui sort d’une défaite de l’expédition de Garoua. A 10 journées de la fin du championnat Lion Blessé pourrait-il s’échapper de la descente dans l’enfer qu’est la ligue 2 ? A un moment je me demande si le transfert de l’un de ses anciens joueurs n’a pas déguisé les appétits. Sur le terrain les résultats ne suivent pas. Peut-être les moyens limités auront raison du club du haut Nkam.

 

 

La Colombe du Dja et Lobo dans la tourmente

Colombe du Dja et Lobo

Les voyages aussi n’ont pas aidés ce club qui pouvait recevoir ses matchs à Sangmelima et la nomination du Coach Enow qui mettait déjà quelque chose en place est venue envenimer les choses. Le début de la Colombe était très prometteur – Victoire sur Coton. Pour un club qui doit se déplacer journée après journée, seules les victoires peuvent motiver ses supporters. Colombe doit jouer UMS à Loum, Feutcheu à Bafoussam ou Bandjoun et surtout Lion Blessé à Bafang. La défaite de colombe contre Lion Blessé au match aller était un signe fort. Un match des mal classés à couper le souffle.

 

Canon de Yaoundé : Le Commandeur de l’ordre et de la valeur pourra-t-il enfin se sauver ?

Canon de Yaoundé

C’est très difficile de se prononcer sur une descente ou le maintien de Canon depuis plusieurs saisons on vit le même scénario. Pour aider un club qui traverse une crise structurelle la relégation en division inférieure n’est pas une punition mais peut aussi servir de « processus de sanctification ». Le désordre en début de saison ne peut pas encourager un joueur sérieux à joueur pour les « mekok megonda ». Le coach qui avait terminé la saison dernière pouvait bien rester pour assurer une certaine stabilité au club. Fiala Fiala n’a pas été sérieux en début de saison. Il était à la base de beaucoup de malheurs dans les clubs ou il est passé. Il était avec Colombe pendant la préparation après rien. Il doit se décider avant de s’engager. Ndzana, Le Capitaine de Canon contre Eding sorti sur blessure est trop agité. Il a sûrement atteint les limites de son talent et pousser plus loin lui a causé cette blessure qui va le cloué au quartier pour un bon moment. Le retour du coach Nke n’arrange pas les choses du canon. Il ne respecte pas son métier.

Racing de Bafoussam : A la recherche de son âme  

Racing de Bafoussam

Le TPO avait bien entamé sa phare retour avec un nul contre le leader une victoire à Limbe une victoire pour rien aujourd’hui et surtout la victoire à domicile contre L’UMS. Avec la victoire sur Dragon à Yaoundé, un bon résultat à Garoua sera un signe fort. Les dirigeants de Racing ne disent rien sur les points perdus ?

 

 

 

Astres de Douala : les Brésiliens ne font plus rêver                         

Les Astres de Douala

Les Astres capables du meilleur comme du pire ! Après deux victoires consécutives sur Union Sportif de Douala et Apejes de mfou,  Astres a perdu contre Newstars lors de la 24e journée. A ce rythme on comprend rapidement qu’il joue le maintien. Fini la glorieuse époque des Ndoumbe Bosso où Astres jouaient les premiers rôles. : Il fût un club où la stabilité était visible. Né avant certains clubs qui ont les ennemis aujourd’hui, Astres est comme la Suisse, «  sans ennemi ».                        .

 

Aigle Royal de la Menoua : voler plus haut                    

Aigle Royale de la Menoua

Une stabilité à plus de 85% à la phase aller mais les résultats ne suivent toujours pas. Voici un club qui réussit à gérer ses crises en interne. Le dernier en date l’affaire de l’international Gabonais. Je parlerais d’un tueur en attaque et un défenseur central plus rigoureux.

En attaque, une équipe qui a le meilleur buteur du championnat ne doit pas occuper cette position . Pour la défense, il faut dire qu’une défense qui concède trop de penalty à un souci de confiance.

Le public du Cenajes de Dschang n’a pas aidé ce club à la phase aller. Si on avait la culture d’encourager un joueur qui traverse les moments difficiles dans notre pays, peut être qu’un meilleur rendement suivrait.

Unisport du Haut Nkam: Une saison à vite oublier

Unisports du Haut Nkam

12e au classement, Unisport du Haut Nkam gagne difficilement. Ce club a vite trahi tout le bien qu’on pensait de lui pour cette saison ; une stabilité sur le banc et pas trop de bruit de bottes. Mais Il a fallu des intimidations de part et d’autre pour gagner le petit cousin de Foutouni.

 

 

 

 

Union Sportif de Douala : « Les pros » ont la tête ailleurs                       

Union Sportive de Douala

11e au classement. je dis Hmmm !! La réalité du terrain. Recrutement ciblé sans succès. Les anciens joueurs, la tête ailleurs. Certains joueurs passent plus de temps en sélection qu’en club, d’autres dans les avions pour un lendemain meilleur. Le PCA devient de plus en plus moins charismatique. Le coach de USD jette l’éponge. Son adjoint qui avait le potentiel d’assurer l’intérim est sans nouvelle.

 

 

New Star de Douala ou New star de Limbe ?

New stars de Douala/ Limbe

10e au classement Newstars de Douala ou de Limbe, chacun est libre de choisir une ville pour ce club sans base populaire qui est juste devant son seul ennemi du championnat. – USD. La guerre des présidents rien d’autre ! Newstars qui a profité de la trêve. Une occasion pour se refaire une santé. Sa victoire à Mbouda a suivi avec son effectif de vieux clos du championnat amené son capitaine qui est l’un des doyens.

 

 

Bamboutos de Mbouda peut mieux faire                       

Bamboutos de Mbouda

Bamboutos est 9e au classement. Mention honorable pour la petite stabilité par rapport à la saison dernière sur son banc de touche ; avec dans ses rangs la révélation de la première partie du championnat. La présence du vieux routier de l’entraînement à calmer les ardeurs de certains dirigeants et supporters qui sont obligés de raser les murs.

 

 

Feutcheu de Djiko Bandjoun : la pluie et le beau temps

Feutcheu FC de Djiko Bandjoun

8e au classement, le club du capitaine à la retraite Feutcheu de Djiko Bandjoun alterne le bon et le moins bon. Il a déjà le record de la saison pour son banc de touche obligé de terminer la saison avec celui qui est en poste présentement. La dernière défaite contre Apejes à Yaoundé ne devra pas passer inaperçue. Pour un promu comme Feutcheu le maintien déjà presque assuré est une saison réussie

 

 

Dragon de Yaoundé : interdit aux parieurs!

Dragon Yaounde

7e au classement, Dragon football club de Yaoundé qui a vite assuré son maintien est capable du meilleur comme du pire avec quelques révélations dans ses rangs. Les « cha cha boys » doivent se relever après trois défaites consécutives contre UMS, Racing à domicile et Coton en match en retard à Garoua.

 

 

 

Stade Renard de Melong : La loi du domicile

Stade renard Melong

6e au classement, Stade Renard de Melong  véritable révélation du championnat a eu peur du sommet de classement. Invaincu à domicile comme Coton.

 

 

 

 

Le top 5

Le top 5 est une affaire des Africains avec un intrus à la tête du classement

UMS de Loum : Des ambitions à la baisse!!

UMS Loum

5e UMS de Loum qui a eu du mal à démarrer sa saison après l’élimination prématurée en compétition continentale. Les sanctions de certains cadres, le fameux voyage de Garoua et surtout l’incident à domicile lors d’un match de championnat entre le tout puissant président et son entraîneur prestige ont contribué à tirer le club vers le bas. Sans perdre à domicile, L’UMS concède trop de matchs nuls à Loum ce qui est un fait nouveau.        .

 

 

Yong Sports Academy: Des valeurs sûr

Yong Sports Academy BamenndaDes

4e au classement, YOSA de Bamenda qui perd à domicile quand il veut. Après un début de saison manqué lors des 5 premiers matchs, personne ne voyait les académiciens de Bamenda à cette position aujourd’hui à 10 journées de la fin du championnat. Une élimination qui a sûrement fait du bien.

 

 

 

APEJES de Mfou : Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années

APEJES de mfou

3e au classement général, Apejes de Mfou. La jeunesse dans son ensemble du Président en passant par le staff technique jusqu’aux joueurs. Sans être ridicule lors de sa première participation en compétition continentale, les jeunes loups, les vrais académiciens du pays ont repris la marche en avant après le trophée de la coupe du Cameroun 2016. Apejes espère plus cette saison même une deuxième ou troisième place sera une saison réussie sans forcer. Une finale lors de la dernière journée est en vue contre coton à Garoua

 

Coton sport de Garoua : Le retour du géant !!

Coton Sports Garoua

2e au classement Coton sport de Garoua, le distributeur automatique en C1 Africain. Comme depuis plusieurs saisons le club de la rive gauche de la Benoue est un sérieux prétendant au sacre final après un début de saison loin du Rounde Adja. Coton revient de plus en plus avec une série de victoires à domicile. Le budget qui n’est plus le même. Sa qualification pour la phase de poules en champions league Africain a changé quelque chose dans les finances du groupe. Les déplacements à Loum, à Yaoundé contre Eding et à Bamenda contre YOSA seront très déterminants. Sans oublié à Dschang aussi,où l’Aigle Royale, sa bête noire l’attends.

 

Eding sport de la Lekie : 1er au classement     

Eding FC de la Lekie

Un club qui veut vraiment aller loin dans ce championnat. Le sérieux de son président, son recrutement en dit tout. Ce club était parti pour plier ce championnat mais le début de la phase retour était complètement manqué avec les deux défaites surprises contre deux clubs de l’ouest. Après sa brillante victoire contre le Canon, la machine est peut-être relancée de nouveau pour le sprint final avec un match de finale en vue à Loum.

 

 

 

Voilà en quelques mots les grandes lignes des 18 clubs en MTN ÉLITE ONE. j’aurais aimé la participation de tous. Laissez vos commentaires

Par  Alim Anas Fadil

1 Comment

  1. Carnot Dondjio

    30 juillet 2017 at 7 h 31 min

    Très bonne analyse. S’il faut ajouter un truc je dirais que Aigle Royale de la Menoua a raté son recrutement au niveau de la defense et en attaque. Je pense ceux qui jouent présentement ont peur de prendre le risque vu le système de jeu qui impose de ressortir les balles à l’arrière. Ce qui demande beaucoup de lucidité.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *