Cameroun- Cotonsport de Garoua: Birwe Minkreo viré. - Totalfoot24.com

Cameroun- Cotonsport de Garoua: Birwe Minkreo viré.

Birwe Minkreo viré

10e au classement général avec 5 points, La direction de Coton Sport a décidé de mettre un terme au contrat de Birwe Minkreo, son entraîneur qui entamait sa 2e saison en tant qu’entraîneur de Coton Sport de Garoua. Le club de la rive gauche de la Benoua a enregistré une série de mauvais résultats ; arrachant un nul 4-4 à domicile face à APEJES après 10 minutes de temps supplémentaire. La goutte d’eau qui a débordé le valse est tombé à la 4e journée qui s’est joué ce dimanche 25 février 2018. Coton Sport enregistre alors sa première défaite à domicile de la saison, battu 0-1 sur ses propres installations par le promu AS Fortuna de mfou.

Birwe qui avait réalisé la saison dernière une 2e place non qualificatif pour les compétitions africaines était déjà sur la sellette avec une campagne désastreuse en Ligue des Champions Africaine (0 points sur 18 possible en phase de poule)

ci bas, les raisons de la rupture exposé par l’administration du club:

– Au vu des mauvais résultats que le  Coton Sport FC a enregistré la saison dernière tant en championnat, en coupe du Cameroun qu’en phase de poule de la ligue des champions Africaine ;

– Au vu des résultats non satisfaisants que le club enregistre en championnat (Elite One) depuis le début de cette saison sportive 2018.

Coton Sport FC rompt sa collaboration avec l’entraineur principal BIRWE MINKREO, ce jour, 26 février 2018, conformément à l’article 1 alinéa C du contrat de travail qui lie le club à ce dernier.

Par conséquent, Oussoumanou Christophe est désigné comme entraîneur principal par intérim.

Au delà de l’eviction du coach pris pour bouc émissaire,  les dirigeants et fans du club fanion du septentrion devraient apprendre à construire sur la durée. N’étant pas celui qui s’est chargé du recrutement la saison passé, on lui a concédé le fait qu’il n’avait pas eu le temps de mûrir son propre projet; Celui de bâtir une équipe forte et équilibré. C’est ce donc Birwe avait déjà commencé à mettre en place depuis le debut de la saison – un savant dosage entre anciens, nouveaux et les jeunes loups sortis du centre de formation.  Une équipe ne se construit pas en une saison. De plus, le club n’a plus les moyens d’en temps pour bâtir une grande équipe et exiger des résultats immédiats de ses entraîneurs.

D’autres entraîneurs du championnat Mtn Elite One sont déjà sous pression et d’ici peu, d’autres perdront leur job!

 

NKEDE Lawrence

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *