Léon Aime Zang dit « Lacatus », Président d'APEJES FC à fait honte en voulant déclencher une bagarre avec un dirigeant de New Star FC de Douala - Totalfoot24.com

Léon Aime Zang dit « Lacatus », Président d’APEJES FC à fait honte en voulant déclencher une bagarre avec un dirigeant de New Star FC de Douala

Le président d’APEJES FC de Mfou a versé dans les insultes et a tenté de bagarrer avec un responsable de New Star FC de Douala.

C’était lors du match qui opposait les deux formations dans un match comptant pour la 32e journée du championnat MTN Elite one.

Tout avait pourtant bien commencé avec des échanges verbaux et taquins mais amical et courtois entre les deux président – Faustin Domkeu et Léon Aimé Zang; chacun fustigeant les décisions arbitrales lorsque celles-ci n’étaient pas en leur faveur.

S’en suis d’autres élévations de voix cette fois ci entre un responsable de New Star et le président d’APEJES. Aimé Zang dit « Lacatus » se lance dans une série d’insultes de bas niveau – « le cul de ta mère » lança ce dernier. Il va ensuite vouloir traverser sa section de la tribune officielle pour aller engager la bagarre promettant d’en découdre avec les mains; nul n’était l’intervention de Mbarga Anicet Foe (coach d’Eding FC de la Lekié) et des responsables de la sécurité avec le coordonnateur du stade en appui, les choses allaient tourner au vinaigre.

Le coordonnateur du stade en mode « apaisement » vis à vis du président en colère

Le président d’APEJES de Mfou va ainsi continuer dans sa belle série d’insultes et le camp adverse n’a pas manqué de rétorquer avec des insultes aussi. Une scène surréaliste qui n’avait pas lieu d’être; APEJES menant au score et dominant la rencontre qui s’est soldé par une victoire (2-1).

De plus, le Président d’APEJES de MFOU est le président de la Ligue Spécialisée de Football Jeune; Une attitude qui n’honore pas la jeunesse et sa propre personne qui devait servir d’exemple aux autres mais qui a plutôt fait montre de « bassesses intellectuelle » avec des réflexes de banlieue.

Un communiqué pour présenter des excuses public à la grande famille du football camerounais s’impose.

 

Par NKEDE Lawrence

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *