CAN 2016: le Cameroun vise une place en demi-finale - Totalfoot24.com

CAN 2016: le Cameroun vise une place en demi-finale

Les Lionnes indomptables affrontent les Banyana Banyana mardi à Yaoundé. Une victoire leur offrira la porte du deuxième tour.

img_9417-3

D’une assurance déconcertante, impertinente à la limite. Thembi Kgatlana, défenseur des Banyana Banya dit afficher l’allure de l’équipe sud-africaine à la veille de la rencontre face au Cameroun. C’est le deuxième match du groupe A de cette 10e édition de la coupe d’Afrique des nations de football au stade Omnisports Ahmadou Ahidjo.

Depuis le match nul contre le Zimbabwe et le point engrangé, les Sud- africaines savent ce qui leur a manqué: de la vélocité. Désirée Ellis sait exactement où conduire son équipe.  Avec une défense assise, un milieu de terrain qui sait faire le liant et des joueuses qui produisent du jeu, ce sera droit au but contre le Cameroun. Pas de grand changement annoncé chez les Banyana Banyana. Le staff compte reprendre cette deuxième rencontre où elle s’était arrêtée lors de la première journée. Même degré de concentration, adrénaline au plus haut. Les mots pour décrire la rencontre sont durs : « une véritable guerre ». L’Afrique du Sud reste un adversaire complexe.

Chez les Lionnes, un préparateur physique est venu renforcer le staff. Aux côtés d’Alain Djeumfa, on retrouve désormais le Français Quentin Bernard, spécialisé en préparation physique et en réactualisation.

Les Lionnes veulent garder la tête de ce groupe jusqu’au bout. Toutes les énergies sont mises à contribution pour cela. Entre le Comité ad hoc chargé de la supervision des matchs de cette équipe, le travail du staff et la collaboration des joueuses, la finale reste bien ferme dans le viseur. Trois points, c’est bien et ça rapproche de la demi-finale.

Toutefois, quelques inquiétudes sont perceptibles à la veille du match. Gaëlle Déborah Enganamouit, poursuit un travail spécifique tandis que Géneviève Ngo Mbeleck, milieu de terrain, se plaignait de douleurs lorsque Nchout Ajara Njoya et Gabrielle Aboudi Onguene recevaient des bandages. Mais, pas de quoi s’alarmer le sélectionneur : tout va bien se passer.

Depuis 2008 qu’il est sélectionneur principal des Lionnes, Carl Enow Ngachu est tombé deux fois devant l’Afrique du Sud en phase finale de la CAN. En défense, les deux équipes ont chacune son pilier, son gardien du temple. Janine Van Wyk arbore ce costume pour l’Afrique du Sud et Christine Patience Manie, pour le Cameroun. Elles sont toutes deux capitaines. La victoire sera à celle qui fera preuve de réalisme mais surtout, qui aura le sens du but.

C.T

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *