CAN féminine: Le Nigeria envoie un message fort à ses prochains adverssaires, le Ghana se fait peur - Totalfoot24.com

CAN féminine: Le Nigeria envoie un message fort à ses prochains adverssaires, le Ghana se fait peur

Il sera très compliqué de détrôner les championnes d’Afrique nigérianes, a-t-on pu constater ce dimanche au Limbe Omnisports Stadium à l’occasion de la première journée de la CAN féminine dans le groupe B. De vraies athlètes d’un côté, des filles de l’autre, voilà la première impression que donnait l’affiche Nigeria-Mali à l’entrée des deux équipes sur la pelouse pour échauffement. Tellement les Nigérianes étaient impressionnantes par leur physique devant de fébriles maliennes. Impressionnantes, les Nigérianes l’on également été dans le jeux, puisque sans forcer, et tout en maitrise, elles ont infligé un cinglant 6-0 au mali, des buts inscrits par Francisca Ordega (22e), Lamina Oshoala (41e, 64e, 69e, 78e), Uchechi Sunday (SP, 48e).

Arrêter Lamina Oshoala est d’ores et déjà le casse-tête des prochains adversaires du Nigeria. Outre son efficacité attestée par son quadruplé, le dossard 8 du Nigeria a aussi fait étalage de sa vitesse et de sa puissance qui lui ont permis de laisser sur place les défenseures maliennes à chaque accélération. Rita Chikwelu, la capitaine et numéro 10 du Nigeria sera elle aussi à surveiller, tellement elle aura ébahi plus d’un par sa sérénité et sa maturité. A ses côtés au milieu de terrain, Halimatu Ayinde se sera faite remarquer par un impressionnant abatage.

De son côté, le Ghana l’a emporté face au Kenya 3-1.  Mais il ne faut surtout pas se fier au score, car le Ghana s’est bien fait malmener par une séduisante équipe du Kenya qui a conquis le publique de Limbe par l’aisance technique de ses joueuses. Ce sont d’ailleurs ces dernières qui ouvrent le score par l’intermédiaire d’Akida (23e). Oubliée seule au deuxième poteau par la défense Ghanéenne  sur une contre-attaque menée du côté gauche, la virevoltante ailier envoie le ballon au fond des filets d’une reprise de volée. Suleman Samira égalise pour le Ghana d’un coup de tête (50e), Ampem donne ensuite l’avantage au Ghana sur un pénal (72e), et Le break  intervient finalement à la 91e par Okyere. Le Kenya se positionne malgré tout comme un sérieux outsider.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *